top of page

Plongée en cénote au Mexique

Une destination atypique pour tremper ses palmes... les cénotes du Yucatan.


Première immersion dans le cénote "Dos Ojos", l'un des plus fréquenté de ce coin du Yucatan.

Et en Février, selon un adage qui n'existe pas... fais ce qu'il te plait ! À savoir explore des cénotes ! Une plongée dans un cénote veut dire jeux de lumière, eau cristalline et chaude (26° minimum) en plein cœur d'une forêt où l'on n'a cessé d'attendre un jaguar... mais où l'on a surtout croisé... des plongeurs en pick-up (nous inclus) !


Une des entrées du cénote "Chac Mool" : une faille de quelques dizaines de mètres cachant un cénote profond de 15 mètres.

Mais alors c'est quoi un cénote ? De l'extérieur on dirait une marre, certes claire mais ça ressemble surtout à un petit trou d'eau perdu dans la jungle. Pas de jaguar ni d'oiseaux multicolores, plutôt de discrètes tortues et quelques poissons d'eau douces bien cachés.


D'après les explications de nos guides, le Yucatan est une péninsule calcaire. Et comme tout calcaire qui se respecte, il tient aujourd'hui davantage du gruyère que de la roche-mère. Nous voici donc à la verticale d'un immense réseau de galeries inondées. Eau douce ou eau salée, c'est selon la profondeur et la proximité de la mer. Certains mêlent les deux et connaissent le phénomène dit halocline (bien complexe à photographier mais pas à retrouver sur Google Images). Les cénotes sont donc la partie de ces galeries dont le plafond s'est effondré. Une porte d'entrée vers un monde minéral et lumineux.


Pour les antiques Mayas, il s'agissait d'une interface entre le monde des vivants et celui des morts. On y jetait toutes sortes d'offrandes et parfois mêmes des humains. Pour les Mayas d'aujourd'hui, il s'agit plutôt d'une interface appelée tourisme entre le monde traditionnel et le monde "moderne". On n'y jette plus que des plongeurs, en espérant qu'ils ressortent les yeux plein de la magie que dégage cette ambiance si particulière et les mains pleines de pourboires !

Exploration du cénote "Dos Ojos" : en suivant une ligne de vie et sans jamais s'éloigner de plus de 50 mètres de la lumière.

Photos - Cénote "Dos Ojos" et "Chac Mool" près de Playa del Carmen, Mexique, février 2018.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page